Un projet dans l’immobilier : pensez à créer votre agence immobilière

Un projet dans l'immobilier : pensez à créer votre agence immobilière

Ouvrir une agence immobilière est loin d’être une idée farfelue. Pas plus qu’il s’agit d’un projet compliqué à condition de savoir exactement comment procéder pour ouvrir correctement et légalement son agence.

Devenir son propre patron, et démarrer son activité dans l’immobilier peut s’avérer non seulement très emballant mais surtout très rentable. Nous vous proposons ici un petit guide des principales étapes de la constitution de votre propre agence immobilière.

Créer son entité

Choisir un nom commercial, mais également une désignation sociale et ainsi également une forme juridique pour l’agence (SAS, SARL…), constitue le point de départ pour la construction du projet et le démarrage de la procédure de création de l’agence. Il implique donc la création d’une société, et le respect de la procédure qui s’y rapporte (rédaction des statuts, choix des associés/actionnaires et de la forme sociale, détermination du capital, du siège social, du dirigeant…). Une fois la procédure accomplie et l’immatriculation obtenue, l’aventure peut légalement débuter.

A condition bien entendu de disposer d’une carte professionnelle, délivrée par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) avec la mention correspondant à l’activité choisie (gérance, transaction…). S’agissant d’une profession réglementée, elle nécessite de justifier d’une expérience professionnelle sous forme de stage ou d’emploi précédent, ou d’un diplôme sanctionnant une formation spécialisée dans l’immobilier, type DUT, licence ou Master par exemple. Elle exige également un casier judiciaire vierge de toute mention contraire avec l’exercice de la profession.

Ouvrir un compte séquestre spécifique

L’ouverture d’un compte séparé destiné à ne recevoir que les fonds détenus par l’agence dans le cadre de l’activité immobilière exercée est indispensable, et fait notamment l’objet d’un contrôle stricte de la part des caisses de garanties (obligatoires) pour les fonds détenus, ainsi que par la chambre de commerce lors de la délivrance de la carte professionnelle. Il est possible d’ouvrir simplement et rapidement auprès de n’importe quel établissement bancaire un compte spécifique. Il devra alors recevoir systématiquement les fonds versés notamment lors des signatures de compromis de vente, ou autres fonds détenus pour le compte d’un mandat dans le cadre d’une activité immobilière. Ces fonds fond l’objet d’une garantie spécifique d’une caisse de garantie, assurant toutes les sommes détenues dans la limite d’un plafond contractuellement défini.

Disposer des assurances nécessaires

Tout professionnel de l’immobilier doit souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle, couvrant les préjudices causés du fait de l’activité exercée. Cette assurance doit être étendue pour chaque établissement et chaque agent travaillant au sein de l’agence.

Choisir son local

Bien choisir son local est important, car il permet non seulement de se faire connaître, d’accueillir et développer sa clientèle, mais également de permettre une bonne visibilité des annonces publiées et exposées en vitrine. Il s’agit donc de trouve un local en location ou achat, nécessitant peu de travaux de mise en conformité pour les normes d’accessibilité PMR, à proximité de moyens de transport et de places de stationnement, bénéficiant d’un bon flux de passants devant les vitrines afin d’améliorer la visibilité des annonces affichées, donc d’améliorer la visibilité de l’agence