Se marier à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Si vous rêvez de vous marier à l’étranger, voici un guide où vous trouverez les meilleures destinations ainsi que toutes les informations nécessaires pour réussir votre mariage.

Comment choisir son lieu de mariage ?

Le lieu de votre mariage doit refléter votre histoire et vos personnalités. Si vous avez les moyens, vous pouvez vous marier dans un pays que vous avez toujours souhaitez découvrir ou même sur les lieux de votre première rencontre. Toutefois, si vous n’avez pas encore choisi votre destination, pensez à rédiger une liste de vos principales exigences (campagne, vues, plage, etc.). Cela vous permettra d’avoir une petite idée de l’emplacement idéal pour le mariage. Affinez ensuite les destinations en fonction de votre budget et de vos invités.

Une fois la destination choisie, vous pouvez déterminer le lieu où se déroulera le mariage en fonction de vos besoins. Pour ce faire, vérifiez les possibilités d’hébergement dans le pays ainsi que l’accessibilité du site.

Combien coûte un mariage à l’étranger ?

Cela dépend principalement de la destination et des options choisies par les futurs mariés, mais en général, les dépenses moyennes pour un mariage à l’étranger peuvent s’élever à 9 000 euros. Ce montant peut augmenter en fonction du nombre d’invités.

Contrairement à ce que l’on pense, il est possible d’organiser un mariage à l’étranger avec un petit budget, mais cela nécessite une bonne organisation et de l’intelligence. Pour ce faire, il est conseillé de choisir un pays qui dispose de nombreux hôtels à tarif tout compris, comme la République dominicaine ou le Mexique. Le prix de l’hébergement y est abordable et ces pays abritent des endroits paradisiaques idéal pour un mariage. Vous pouvez également choisir une ville moins connue dans un pays populaire. En Italie, par exemple, vous pouvez organiser votre mariage dans les charmantes villes de Toscane comme Pitigliano ou Montemerano. Outre, les frais de cérémonie, il faut également prévoir les frais de justice, d’hébergement, l’assurance mariage et la prestation de traduction.

Faut-il recourir à un organisateur de mariage ?

Il est tout à fait possible d’organiser soi-même son mariage à l’étranger, mais pour éviter le stress et pour profiter au maximum de ce jour particulier, il est conseillé de faire appel à un organisateur de mariage. Spécialisé dans le domaine et connaissant parfaitement le pays, un weeding planner peut trouver d’excellentes idées quant à l’organisation du mariage. De la recherche de l’endroit parfait à la coordination de la réception, l’organisateur peut s’occuper de la planification du mariage de A à Z.

Il peut également se charger de la réservation des vols et des hébergements à la place des invités.

Est-il nécessaire de visiter le pays avant le mariage ?

Pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de visiter le pays au moins deux fois avant le mariage. Cela est nécessaire pour choisir le lieu mais aussi pour rencontrer les prestataires. Toutefois, vous pouvez éviter un tel déplacement si vous faites appel à un organisateur de mariage. Sur ce point, il existe de nombreuses agences spécialisées mais je peux vous recommander une agence reconnue et vous pouvez trouver différents avis en tapant Revazion avis sur internet.

Une assurance est-elle nécessaire pour un mariage à l’étranger ?

L’assurance de mariage est impérative pour être bien couvert en cas d’imprévus. Une police standard ne suffit généralement pas à vous couvrir le coût total d’un mariage à l’étranger en cas d’accident. Les polices d’assurance de mariage spécialisées à l’étranger couvrent les risques courants tels que l’annulation d’un lieu ou la non-présentation d’un fournisseur, mais également la responsabilité civile, la perte ou l’endommagement de votre tenue, des bagues et des cadeaux, ainsi que l’annulation si un des mariés tombe malade.

Comme pour l’assurance voyage, il est peu probable que la couverture en cas de catastrophe naturelle soit incluse. N’oubliez pas que cette assurance mariage ne couvre pas votre lune de miel, vous aurez donc besoin d’une police d’assurance voyage distincte.