Le coaching a la cote : tout ce qu’il faut savoir sur ce secteur en plein boom

Il faut le dire : l’activité de coaching ne se résume plus seulement à donner des conseils à des personnes. Il s’agit d’un véritable accompagnement qui se fait de manière temporaire, mais qui cible une personne ou une équipe afin de l’aider à s’adapter à des situations ou à faire face à des défis. Il s’agit vraiment d’un processus et pas d’un conseil ponctuel. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le secteur du coaching.

Une activité plutôt orientée vers l’entreprise

D’abord très présente dans les pays anglo-saxons, le coaching s’est rapidement exporté dans des pays comme la France et le reste de l’Europe. Cependant, dans l’Hexagone, le coaching se pratique beaucoup plus en entreprise que dans le cadre d’une relation à deux. Le rôle d’un coach, c’est d’accompagner tous les changements qui peuvent survenir dans une entreprise et surtout faire en sorte que l’impact de ces changements soit ressenti de manière positive.

L’exemple de ce jeune cadre d’entreprise est assez édifiant : après avoir travaillé pendant plusieurs années dans une entreprise, il est nommé à la tête d’une grande firme immobilière internationale. Pour l’accompagner dans cette prise de fonction, le siège de l’entreprise lui offre la possibilité de recourir à un coaching une fois par mois afin d’accompagner sa prise de fonction.

Ce qui veut dire que le coach est un sénior manager qui est formé à l’accompagnement et qui est capable d’écouter et de comprendre les aspirations de son client. Pour régler un conflit entre équipes dans une entreprise, le coaching d’équipe à Marseille n’hésite pas aussi à intervenir. Cependant, si l’on sait qu’il s’agit d’une profession libérale, la facture peut parfois être très salée.

Un bon coach : c’est quoi ?

Pour être un bon coach, il ne suffit pas seulement d’être bon dans votre domaine, il faut aussi beaucoup d’anticipation et une bonne capacité d’adaptation. En effet, un coach n’a pas de solution toute faite et n’impose pas de solution à l’équipe qu’il dirige. Il se doit alors d’écouter, de connecter, de poser des questions et surtout aider le coaché à trouver lui-même les réponses. Dans le choix d’un coach, le mieux serait alors de faire appel à une expertise reconnue afin de bénéficier du meilleur accompagnement. Il faut dire que le coaching d’équipe à Marseille est très paradoxal en ce sens où il assiste dans le but de rendre autonome. Quoi qu’il en soit, la pratique a démontré son efficacité au fil des années.

Les commentaires sont fermés