Découverte : Noroit, spécialiste du flux laminaire

 

Le flux laminaire peut être horizontal ou vertical, intégral ou partiel. Dans tous les cas, il s’agit d’une propulsion d’air qui comporte de nombreuses particules comme des poussières, des germes, des bactéries, des levures, etc. Lorsqu’on travaille dans un milieu où il faut totalement de la stérilité pour éviter les infections, il faut traiter l’air. D’un côté, il faut utiliser des appareils comme la hotte de flux laminaire pour stériliser l’air. Ainsi, l’air arrivant sur le plan de travail ou d’opération est exempté de toutes ces particules. De l’autre côté, il y a les mains qui peuvent être également de vecteurs de contamination. Pour ce faire, il est recommandé de vous laver les mains avec des produits stérilisants.

Quand utiliser la hotte de flux laminaire ?

Ce type d’appareil est utilisé dans les laboratoires et les blocs opératoires. Pour éviter toutes contaminations sur le sujet d’étude (que ce soit un être vivant ou un appareil), il faut stériliser l’air et tous les instruments de travail. L’air peut circuler de droite à gauche ou de haut vers le bas. La hotte est composée de deux parties pour éliminer les particules. Il y a les filtres HEPA pour filtrer le flux laminaire vecteur de microbes et de bactéries. Le HEPA ou High Efficiency Particulate Air ou Haute Efficacité sur les Particules Aériennes existe en plusieurs catégories pour un filtrage par niveau. Selon la catégorie allant de H10 à H14, le filtre laisse passer entre 15 % à 0,005 % de particules. Après le HEPA, il y a la turbine. Il s’agit d’un ventilateur qui aspire l’air extérieur pour l’envoyer filtrer à travers le HEPA.

Comment éviter toutes éventuelles contaminations ?

Selon le laboratoire Noroit, spécialiste en flux laminaire et pour tous les appareils dédiés pour le stériliser, il faut suivre bon nombre de p
rocédés pour ce faire. L’air est le premier vecteur de contamination à cause des particules qu’il contient. Il faut donc éliminer ces dernières avec un appareil approprié comme la hotte de flux laminaire. Comme il existe toujours une faille, il faut prévoir d’autres précautions. Ainsi, il faut stériliser tous les instruments en commençant par les mains. On utilise pour ce faire un produit germicide. Par la suite, il faut s’occuper de tous les matériels utilisés avec des produits stérilisants. Aussi, ils doivent être destinés pour un usage unique.
Pour faciliter la stérilisation de l’air, mieux vaut opter pour le flux laminaire vertical que le flux laminaire horizontal. Dans le premier cas, l’air qui circule de haut vers le bas ne touche personne. Aussi, la surface opposée à la pulsion de l’air est minime.

Les commentaires sont fermés