Créer une société de sécurité en France : comment ça marche ?

La sécurité privée est un domaine d’activité en pleine expansion en France. En effet, avec les reformes de loi de 2011 qui réorientent les responsabilités de la Sécurité Intérieure, plus de tâches et d’activités sont déléguées aux entreprises privées. Créer une société dans cette branche est donc une opportunité forte intéressante, à condition de savoir s’y prendre.

La création d’entreprise en France

Quel que soit votre domaine d’activité, il existe différentes étapes à suivre pour créer une entreprise privée en France. Et, quelle que soit votre démarche de création ou d’acquisition d’entreprise, vous devez déclarer la transaction à la Direction générale du Trésor.

Pour certains domaines d’activités considérés délicats, dont notamment la chimie, la sécurité ou l’armée, vous devez également faire une demande d’autorisation auprès du Ministre des Finances français.

Naturellement, pour créer une entreprise, quelle qu’elle soit, il faut la faire enregistrer. Pour ce faire, vous avez le choix entre le service d’inscription électronique en ligne ou l’un des nombreux centres de création d’entreprises répartis sur le territoire français. Quelle que soit l’option que vous choisissez, cela ne prend que quelques jours à partir du moment où vous vous enregistrerez jusqu’à ce que cela entre en vigueur et que votre entreprise soit effectivement créée.

En effet, après plusieurs réformes majeures du cadre réglementaire et des procédures administratives, les opportunités d’affaires en France sont devenues plus facilement accessibles autant aux investisseurs nationaux qu’internationaux. Des procédures optimisées facilitent et accélèrent tout investissement en France.

Les particularités sur la création d’une entreprise de sécurité

Si les démarches pour créer une entreprise de sécurité commencent comme la création de tout autre type d’entreprises, son statut d’activité délicate fait appel à des démarches supplémentaires. Pour créer une entreprise de sécurité en France, il est donc nécessaire de :

  • suivre le « principe de la spécialité ». Ce principe est une restriction qui empêche ladite entreprise d’exercer toute autre activité en dehors du domaine de la sécurité.
  • certifier la capacité des dirigeants et des employés de l’entreprise à assurer la protection de biens et de personnes.
  • certifier que toutes les personnes impliquées dans l’entreprise n’aient pas de casier judiciaire ou des litiges commerciaux.
  • certifier que les employés n’ont pas fait partie du corps de la police durant les 5 années précédant leur embauche dans l’entreprise
  • fournir une attestation de formation supplémentaire si l’entreprise fait usage d’arme ou d’animaux.
  • obtenir un agrément délivré par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité.

Le budget nécessaire à la création d’une entreprise de sécurité en France

Créer une société de sécurité privée en France n’est pas un processus bon marché. Bien que les coûts de départ soient assez bas, il existe un certain nombre de frais généraux et de coûts potentiellement invisibles. Cela concerne notamment les frais de formation afin d’avoir des recrues qualifiées et certifiées.

Sans oublier les autres coûts évidents, comme les diverses locations, car en plus des locaux, il sera également nécessaire d’acquérir ou de louer des aires d’entraînement, des lieux sécurisés où seront placés les armes et les animaux si vous en faites usage.

De même, l’équipement est également un coût important à considérer. Vous devrez concevoir et acheter des uniformes et investir dans de robustes badges d’identité inviolables. Si vos gardes sont armés, vous devrez acheter et licencier ces armes.

Les commentaires sont fermés