Des documents sur mesure pour créer et gérer son entreprise SAS ou SASU

créer et gérer son entreprise SAS ou SASU
Créer son entreprise c’est épanouissant. Là ou cela devient plus harassant c’est de traiter toutes les formalités administratives liées aux contraintes existentielles de la personne morale en tant que telle pour élaborer sa personnalité juridique et obtenir ainsi ses propres droits pour une reconnaissance légitime vis-à-vis des tiers.
 

Aussi, après avoir judicieusement opté pour un statut souple, simplifié adapté à la création d’entreprise que ce soit de l’auto entreprenariat à la création d’une société SAS ou SASU (Société par action simplifié unipersonnelle SAS société par Action simplifiée), est il nécessaire d’établir toutes les formalités utiles tout aussi simples à gérer lorsqu’elles sont mises à disposition sur internet sur le site Contract Factory pour accompagner tout entrepreneur de manière rapide et efficace dans ses démarches.

Un statut souple et simplifié adapté à la création d’entreprise : création de SAS / SASU

Le régime de l’auto-entrepreneur crée en 2008 a connu un tel succès qu’il a permis de révéler des graines d’entrepreneurs jusque là rebutés par l’aspect typiquement français de la lourdeur des charges administratives et formalités inhérentes nécessitant moultes informations et déplacements plutôt longs à canaliser et le centre d’intérêt vital de la société s’en trouvait freiné.

Ce statut était alors une révélation de par sa simplification des démarches et déclaration en ligne de création d’activité et des revenus. Fort logiquement ce modèle a su inspirer d’autres mesures gouvernementales via la SASU ou SAS toujours en vue de la simplification des démarches et par là même de la valorisation des entrepreneurs.

A fortiori, le statut d’auto entrepreneur est limité dans le temps et dans sa valeur pécuniaire : La micro entreprise devait donc légitimement trouver un autre essor dès lors que le chiffre d’affaire de 32 000 € dans le cadre de services à la personnes ou 80 000 €dans le cadre du commerce d’affaires est atteint. Mais il faut savoir qu’il est désormais possible de créer une SASU dès le départ avec un capital de 1€ sans passer par la case auto-entrepreneur.

Selon les objectifs à réaliser, le choix d’un statut juridique prend forme idéalement selon les besoins, les capacités d’engagements et les responsabilités financières. Un choix s’imposera aux regards des avantages et inconvénients présents dans chaque structure SASU ou SAS. C’est la loi de finance qui détermine chaque année le régime d’impôt de chaque type de société. L’idéal est de s’en référer à un conseiller juridique ou expert comptable pour éviter de compromettre le patrimoine personnel et celui de la société car il est difficile pour un associé unique de ne pas confondre les deux parties financières. Autrement il est possible de chercher des guides d’orientation pour se faire une idée de la souplesse d’organisation pour la mise en activité de l’entreprise sous ce type de régime unipersonnel. Des formulaires de gestion sont alors disponibles sur internet via le site Contract Factory pour une rédaction sur mesure des statuts, contrats professionnels etc ..

Des formalités administratives ponctuelles rapidement et efficacement accomplies

La création d’une SASU avec des statuts sas digne de ce nom exige quelques démarches préalables pour faire exister une personne morale en tant que telle, distincte de son dirigeant qui sera alors le salarié de cette dernière.

Dès lors, il revient au créateur de la société d’effectuer une déclaration d’activité (formulaire P0), ou d’une EIRL, qui ne nécessite qu’une déclaration d’affectation. Pour créer une SASU, il sera nécessaire de rédiger des statuts, de publier une annonce dans un journal d’annonces légales, de remplir un formulaire m0, d’obtenir un certificat de dépôt de fonds pour les apports en numéraire… tout autant de gestion administrative qu’il est aisé de déléguer à moindre frais, en toute simplicité et rapidité grâce aux formulaires disponibles sur le site Contract Factory précité.

Seules 3 étapes sont nécessaires pour obtenir les documents : personnalisation, création, impression des documents fournis clés en main, à jour des dernières actualités juridiques. Le compromis parfait est alors de débourser pour un service ponctuel selon ses besoins momentanés sans aucune autre formalité de recherches et contact préalable, pour une tâche précise administrative ou juridique, bénéficier de conseils pertinents et sur mesure. Cela permet d’avancer sereinement pour s’atteler aux taches essentielles de l’entreprise et non sur les fonctions annexes mais indispensables à la vie d’une société.