Constituer une eurl : les points clés

Tout entrepreneur, jeune ou voulant mettre en action et seul ses activités professionnelles, est convié à voir les points clés pour constituer une eurl. L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ne possède qu’un associé unique.

Les avantages de l’eurl

Le fait de fonder seul son entreprise unipersonnel ouvre à multiples avantages. Principalement, l’eurl permettra à l’entrepreneur individuel, gérant ou non de son entreprise, de bien distinguer son patrimoine professionnel et personnel. Ainsi, en cas de problème avec des créanciers, ces derniers ne pourront jamais intervenir sur les biens personnels. En effet, ce statut juridique est une solution pour protéger son patrimoine.

Par ailleurs, bien que l’entreprise eurl se limite aux apports de l’unique associé, elle n’exige aucun capital social minimum. Toujours en cas de problèmes ou de défaillance économique, la responsabilité de l’entrepreneur individuel peut encore être limitée. Par ce fait même, une autre possibilité est de changer le type de la société en SASU ou Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle.

Les étapes pour constituer une eurl

Ce qu’il faut faire en premier lieu, c’est de rédiger les statuts de la société. Y figureront les informations les plus importantes. Par la suite, il faudra nommer un gérant si cela n’a pas encore été fait dans les statuts. À part cela, il importe de faire évaluer les apports, surtout en nature, par un commissaire aux apports.

Alors que toutes les vérifications sont faites, il faudra maintenant déposer les apports en numéraire sur un compte bloqué au nom de l’entreprise. Pour finaliser ces démarches, une signature est requise. Par ailleurs, l’entrepreneur doit faire connaître ses activités professionnelles aux tiers. Pour ce faire, il devra publier un avis de constitution de son eurl dans un journal d’annonces légales et remplir une déclaration de constitution. Enfin, pour avoir une immatriculation, déposer sa demande au greffe.