Comment débuter le kart en compétition ?

Le Karting, ou comme certains préfèrent l’appeler Kart, est un petit véhicule de compétition et de loisirs, monoplace à quatre roues, muni d’un moteur cylindré et évidemment d’un volant, mais dépourvu de tout accessoire décoratif que l’on trouve habituellement dans une voiture tel que la carrosserie, rétroviseur, portes, coffre et vitres.

Il est considéré comme un sport dont les passionnés en raffolent pour sa vitesse et la grande sensation qu’il procure. Il faut tout de même savoir qu’on peut s’y mettre à partir de sept ans.

En France, il existe beaucoup de centres de loisirs où on peut facilement accéder au Kart, notamment le KIP, Karting Indoor Provence. Voici quelques conseils pour débuter le Karting en compétition.

Choisir son kart

Pour chaque catégorie d’âge, une conduite de Karting lui est attribuée. Il faudrait bien qu’elle soit mieux adaptée à chacun tout en prenant en considération ses capacités.

Donc il faut prendre note de plusieurs facteurs avant de se lancer dans l’aventure, mais surtout de demander à KIP, quelle catégorie d’âge est valable chez eux ainsi que tous les besoins nécessaires à la conduite de celui-ci, spécialement le Kart à utiliser.

S’équiper pour bien se protéger

Comme tout sport d’automobile de vitesse, les risques d’accident et de blessures ne peuvent être écartés. C’est pourquoi la protection du pilote doit être une priorité avant d’entamer une course.

Il faut alors utiliser un casque dont le port est obligatoire, une combinaison contre les fortes vitesses que peuvent atteindre la voiture, des bottines, des gants de pilotage, un gilet protège-côtes et une minerve à mettre sous le casque afin de sécuriser la colonne vertébrale.

Un pilote de Kart doit être bien équipé, chose que comprend parfaitement KIP en mettant à disposition des pilotes les équipements de protection cités plus haut.

Vérifier les licences et le droit de piste

Si vous souhaitez faire du Kart en compétition, vous devez être titulaire de la qualification et l’autorisation adéquate. Pour cela, vous devez joindre l’association sportive de karting (ASK) afin d’acquérir une licence vous qualifiant pour la pratique de ce sport de vitesse.

Il faut tout de même apporter un certificat médical attestant que vous êtes physiquement apte à cette pratique. Vous avez droit à deux types de licences, la première est ce qu’on appelle licence loisir ou entraînement qui vous permettra d’en faire sans participer aux courses. La deuxième est la licence compétition qui vous permettra de faire ce que vous voulez. Pour profiter de la piste, il faut également payer un droit de piste par jour ou annuellement, généralement plus économique.