Alphabet devient officiellement la maison mère de google

Alphabet, le nouveau visage de Google

Google Alphabet

Google Alphabet

Alphabet, ce changement de nom s’inscrit dans une refonte de la structure de l’entreprise selon l’AFP. Alphabet sera en fait une société portefeuille.

Un séisme vient de se produire chez le géant américain Google, qui n’aura toutefois aucun impact pour vous internautes. Concrètement depuis hier soir, il ne faut plus parler de Google pour désigner l’ensemble des branches de l’entreprise, mais d’Alphabet. Sous l’égide des deux anciens PDG de Google – Sergey Brin et Larry Page – cette holding s’adresse avant tout aux financiers. La marque Google ne va pas disparaître, puisqu’elle désignera toujours les activités de recherche, de publicité (Google AdWords & AdSense), de cartographie (Google Maps), de vidéo (YouTube) ou encore du système d’exploitation Android. A la bourse de New-York (au Nasdaq plus particulièrement), cette entité sera désignée par le symbole GOOGL dès lundi. Les deux cofondateurs de l’entreprise laissent leur place au sein de Google à Sundar Pichai, l’actuel Senior Vice President de « Chrome & Apps » (y compris Android).

De nombreux projets qui pouvaient brouiller l’image de Google sont maintenant des entités à part entière :

  • Nest : thermostat, détecteur de fumée…
  • Fiber : un Fournisseur d’Accès à Internet disponible dans quelques villes aux Etats-Unis
  • Calico : biotechnologies autour de la lutte contre le vieillissement
  • Google X : projets innovants
  • Google Capital : investissement sur le long terme
  • Google Ventures : fonds de placement pour les jeunes entreprises
  • Et bien d’autres…

Chacune des identités du groupe Alphabet (symbole GOOG à la bourse) aura son propre PDG qui devra rendre des comptes auprès de Larry Page (PDG) et Sergey Brin (Président). L’objectif est de permettre aux différentes entités de pouvoir gagner en indépendance et liberté, voire même d’accueillir des investisseurs externes.

Il y a quelques mois, Ruth Porat (ancienne de chez Morgan Stanley) est devenue la directrice financière de Google et souhaitait apporter un plus grande transparence dans les activités du groupe. Chaque entité étant désormais séparée, il sera plus facile de décrypter les résultats financiers. Une annonce qui a séduit les marchés lors de l’annonce de cette restructuration il y a un mois environ.

Alphabet sera plus neutre… pour racheter tout ce qui passe

L’idée derrière Alphabet est de repartir sur des bases saines. Alphabet est en effet une toute nouvelle compagnie, sans aucune identité, contrairement à Google qui a toujours été intimement liée au web.

Car on a beau se dire qu’il est normal de se développer, on a toujours un peu de mal à déterminer ce que vient faire un moteur de recherche dans le domaine de la santé. Désormais, la question ne se pose plus : tout appartient à Alphabet, une compagnie qui est justement là pour amalgamer tous les champs que voulait recouvrir Google.

En pratique, donc, cela permettra par exemple de voir les résultats financiers de Google pris en dehors des considérations des annonces de Alphabet concernant de nouveaux services. D’ailleurs, côté boursier, les parts que les actionnaires possèdent chez Google seront automatiquement transférées à Alphabet, avec la même valeur.

Enfin, le CEO de Alphabet n’est autre que Larry Page, épaulé par Sergey Brin qui en est Directeur. Autrement dit, les fondateurs originaux restent ensemble (et c’est bien normal). En ce qui concerne Google elle-même, elle dispose elle aussi d’un tout nouveau CEO dont le nom est loin d’être celui d’un inconnu, notamment auprès du public suivant assidûment l’actualité Android depuis pas mal de temps : Sundar Pichai a eu une belle promotion.

La nouvelle est assez étonnante, mais vouloir clarifier la situation n’est pas une mauvaise chose. Pour Google tout du moins (ou plutôt Alphabet) : Alphabet n’ayant plus l’étiquette « web », la compagnie va pouvoir racheter absolument tout ce qu’elle veut sans se soucier des répercussions, sur la bourse par exemple.

Les commentaires sont fermés